26 novembre 2018

DEDICACE - AUX GAIS MESSAGERS

A la petite fleur jaune tapie sous les graminées,

Que j’ai surprise à converser d’égal à égal avec le ciel.

 

6-1

 

Posté par socrateenliberte à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


FONDS DE TIROIRS: ET L'EVIDENCE...

C’est simple une rencontre amoureuse.

C’est si simple qu’il n’y a pas plus compliqué que d’en parler même à voix basse, même tout seul. Quant à être entendu… Car se rendre à l’évidence suppose un long voyage, et bien plus que du renoncement.

 

Ainsi l’on va du commerce le plus grossier au partage, du partage au don et du don à l’abandon qui permet seul de recevoir, et recevoir devient un don différent. Ainsi l’on va du rempli vers le vide et du vide à la plénitude, mais ce n’est plus la même. D’une forme de présence vers une absence, d’une abstraction à une présence mais ce n’est plus la même. Et finalement on hésite à parler d’amour, tout comme on devient réticent à parler pour ne rien dire.

 

(Conversations digitales 2003/2005)

 

Posté par socrateenliberte à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

CONVERSATION AVEC LE PELERIN: PRELIMINAIRES

- Quelque chose vous tracasse ?

- ... Mmh... oui... Vous savez que je suis croyant...

- Et je ne vous en tiens pas rigueur.

- Je sais. Mais vous avez une petite tendance à démonter Dieu et ses églises, à les réduire en éboulis, en passant, l’air de ne pas y toucher...

- J’ai fait ça ?

- Et de telle façon, que je ne sais pas trop si cela me blesse, ou me met en joie, c’est assez bizarre. J’ai souvent pensé vous envoyer vous faire f...

- Ce n’est pas très chrétien, ça.

- Quand j’arrive ici tout est en ordre. Dans ma tête je veux dire. Dans mon cœur aussi. Je vais bien. Quand je repars je suis... dispersé, façon puzzle. Ça me prend un certain temps pour recoller les morceaux, et encore, il y en a toujours deux trois qui traînent, qui ne vont plus nulle part. Bon quand c’est fait, je me dis ouf, et c’est là que paf !

- Paf ?

- C’est là que je reviens. Merde, pourquoi ?

 (ils éclatent de rire)

- Peut-être parce que vous ne m’avez jamais dit de ne pas croire.

- Il ne manquerait plus que ça ! Arrache-t-on sa béquille à un infirme ? Mais je n’ai pas bien compris, qu’est-ce qui vous tracasse le plus ? Le fait d’être masochiste, ou croyant ?

-Vous pouvez attendre un peu avant d’ouvrir le feu ? Sans quoi je ne vais jamais y arriver. Où en étais-je ?

- A : vous ne m’avez jamais dit de ne pas croire.

- Oui. Donc je crois... et vous ne croyez pas. Pas seulement en Dieu, je veux dire, si j’ai bien saisi vous ne croyez en rien ?

- Je me surveille. Là-dessus j’ai des principes d’hygiène très stricts.

- Bon... Il y a plusieurs choses que je veux vous dire. Je commence par la plus facile, ne le prenez pas mal. Pour moi vous êtes... touché.

- Je suis au courant.

- Par la grâce. Pour moi vous êtes touché par la grâce. Rien que de penser ça, déjà, ça me perturbe un peu.

- (rire) Venant de vous j’accepte ces mots. Mais c’est amusant que vous disiez ça. On y reviendra après, je ne veux pas vous interrompre.

- La deuxième chose : c’était à mon précédent passage. La conversation a glissé je ne sais plus comment, sur le Christ. C’était la première fois et... – on parlait des marchands d’illusions, vous disiez que personne n’était intéressé par la vérité – et je ne me souviens plus des mots mais de votre voix quand vous l’avez évoqué.

- Et ?

- Et  ce qu’il y avait dans votre voix, il me semble bien que c’était plus que de la tendresse. Vous vous souvenez ? J’ai dit : vous êtes plein de surprises. Vous avez ri, et on s’est quittés là-dessus. J’aimerais qu’on en parle. A cause des pièces de puzzle qui se baladent.

- Parler de ?

- Du Christ. De ce qu'il vous inspire. C’est possible ?

- Super... une promenade en terrain miné donc. Pourquoi pas ?

 

[à suivre]

6-1

 

Posté par socrateenliberte à 00:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

INTRODUCTION AU PARADOXE: DON DE SOI

De quoi sommes-nous vraiment propriétaires ? Quel est le sens du don quand rien ne nous appartient ?

Ma générosité ne s’exprime qu’à travers ce que je suis capable de recevoir.

 

Posté par socrateenliberte à 00:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

CONVERSATION AVEC LE PELERIN: PRELIMINAIRES (2)

- Mais depuis le temps, si vous avez cerné un peu ma façon de faire, vous savez que j’aime entrer dans les grands sujets par la petite porte.

- Qui serait ?

- Aucune idée ! Je propose que l’on procède comme d’habitude : vous donnez le « la », j’appuie sur une touche de mon piano, le vôtre entre en résonnance, vous jouez une note, petit à petit l’on s’accorde et de la sorte, touche par touche, note par note, on verra bien où cela nous mène. Ça vous convient ?

- Je vais faire du café.

 

6-1

 

Posté par socrateenliberte à 00:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,